Rechercher dans 215233 documents

Popper: une théorie scientifique est une théorie qui peut être infirmée

C’est la thèse de K. Popper. « Les théories ne sont jamais vérifiables empiriquement » écrit-il, « c’est la falsifiabilité [= la possibilité d’être réfutée] et non la vérification d’un système qu’il faut prendre comme critère de démarcation » entre la science authentique et ce qui n’a que les apparences de la science » (“La Logique de la découverte scientifique, tr. fr., p. 37). Une théorie scientifique doit élaborer les conditions de production de faits capables de l’infirmer, comme c’est le cas dans l’exemple de Pascal proposé plus haut, et aucune théorie n’est jamais définitivement confirmée. Qu’un fait invalide une de ses propositions, c’est tout l’édifice qui lui est lié qui peut être remanié, voire abandonné. La démarche scientifique explicite la théorie qui organise sa saisie du réel. Pascal a une idée précise, élaborée théoriquement, grâce à laquelle il imagine le fait qui pourrait éventuellement l’infirmer. L’opinion commune, enfermée dans ses perspectives parce que non consciente des présupposés théoriques plus ou moins naïfs qui définissent ses « faits », reste, au contraire, prisonnière de ces préjugés. « Les théories ne procèdent jamais des faits. Les théories ne procèdent que de théories antérieures souvent très anciennes. Les faits ne sont que la voie, rarement droite, par laquelle les théories procèdent les unes des autre » (G. Canguilhem, “La Connaissance de la vie“, Vrin, 1965, p. 50).

How to whitelist website on AdBlocker?