Rechercher dans 382888 documents

THEORIE DE LA COMMUNICATION

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : THEORIE DE LA COMMUNICATION. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Cours.

Extrait texte du document: «THEORIE DE L’INFORMATION CM1 - 13/09 « INTRODUCTION » I/ Introduction à la Théorie de l’information Information : vient du latin « informatio » et signifie un dessin, une esquisse, une idée ou une conception. Le contraire d’une idée est une conception (quelque chose d’abouti, de concret.) On retrouve cette idée avec le préfixe « in » qui signifie « dans ». Il y aussi l’aspect privatif du « in » ex : ineffectif, inhabituel… Ici, privatif signifie ce qui marque la privation, l’absence d’un caractère donné. L’information n’est pas quelque chose d’aboutie, elle est en train de se faire. Ce qui serait aboutie ce serait la formation , ou du moins ce qui est formé. L’information permet d’agir « dans » et « sur » la forme. C’est aussi parce que la forme n’est pas finie qu’on agit dessus. Information : désigne une chose inachevée qui parvient à son aboutissement quand on est bien informé. (L’info ne se retrouve pas dans la pédagogie.) Pédagogie : vient du grec et signifie l’éducation. La forme : vient du latin « forma » et signifie apparence, éclat, faciès. Elle peut être inabouti et va trouver son aboutissement dans le visage, dans la concrétude. La forme : vient aussi de « firmus » qui désigne un appui, un support et signifie une idée à tenir, ce qui se tient (ou qui prétend l’être). Lorsque l’on enferme un mot dans son histoire on fait ce qu’on appelle une « Inférence sur étiquette » (inférence = raisonnement) en anglais « etymological fallacies » , est un sophisme selon lequel l’étymologie d’un mot suffit à le définir. Exemple : le mot « travail » qui vient du latin « tripalium » (instrument de torture) signifierait que le travail c’est la torture = c’est une inférence. Si on se fie juste à l’étymologie d’un mot on risque d’en rater tous ses aspects, d’être prisonniers de son étymologie. Sophisme : Argument, raisonnement faux malgré une apparence de vérité. Il existe deux approches lorsqu’on s’attaque à un concept : - L’approche étymologique : ce que l’on fait souvent dans une intro de dissertation....»

1.00€

You cannot copy content of this page