Rechercher dans 220108 documents

L'ÉSOTÉRISME CHRÉTIEN

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : L'ÉSOTÉRISME CHRÉTIEN Ce document contient 6394 mots soit 14 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Religion.

Extrait texte du document: « ÉSOTÉRISME CHRÉTIEN Ésotérisme, occultisme : ce sont là des mots que l'on utilise souvent sans que l'on sache très bien au juste ce qu'ils désignent. La plus grande confusion a toujours existé lorsqu'on a tenté de définir ce que montraient les courants d'idées qui ont été affublés de ces néologismes tardifs; ces deux mots datent en effet du XIX' siècle . On attribue la créa­ tion du mot •• occultisme ,, à Éliphas Lévi (1810- 1875), à tort d'ailleurs, puisqu'il figure déjà en 1842 dans le Dictionnaire des mots nouveaux de J.B. Richard de Radonvilliers; mais c'est Éliphas Lévi qui lui donnera en quelque sorte ses lettres de noblesse. Selon le Vocabulaire de Lalande et le Grand Larousse , le mot •• ésotérique , (du grec esôterikos : au-dedans), qui a fait son apparition dans la langue française au XVIII" siècle, sert à désigner l'enseignement secret, transmis par initia­ tion et réservé aux seuls initiés de certaines écoles philosophiques de l'Antiquité . Les disciples de Pythagore, par exemple, selon les historiens, étaient divisés en •• ésotériques , ou en •• exotéri­ ques , suivant leur degré d'avancement. Ceux qui voulaient entrer dans l'école étaient soumis à plu­ sieurs années d'épreuves. Par extension, le mot •• ésotérisme "• qui apparaît selon le Larousse en 1845 sert à désigner cette doctrine et s'applique plutôt au domaine religieux qu'au domaine philo­ sophique. Ces deux termes furent longtemps confondus et avaient le même sens. Paul Vulliaud, par exemple, dans sa revue les Entretiens idéalistes dans les années 1908-1909 intitulait sa chronique tantôt " Religion, ésotérisme , tantôt •• Religion, occultisme .''·Ce n'est qu'au début du XX' siècle, avec l'abbé Alta, puis avec René Guénon, que l'on commence à établir une distinction entre occul­ tisme et ésotérisme qui prévaut encore aujour­ d'hui (1). On allait réserver le mot d'occultisme à J.-L . Charmel Tarot du XVII' siècle Le pendu : la puissance en équilibre Il représente l'homme suspendu entre deux décisions qui déterminent son avenir spirituel...»

1.00€

How to whitelist website on AdBlocker?