Rechercher dans 382888 documents

Le risque

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Le risque. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Sociologie.

Extrait texte du document: «Il faut distinguer le risque de l’incertitude. Dans la notion de risque, la probabilité peut être plus ou moins estimée(un accident de la route). L’incertitude c’est l’inconnu, cette probabilité est donc inconnue. De plus en en plus de contrats, donc une présence plus importante du droit dans nos sociétés. C’est ce qu’on appelle la juridicisation de nos sociétés ( ce que montrait Max Weber ) La sécurité sociale a été créée en 1945 en France. Les risques économiques et sociaux sont des événements qui peuvent provoquer soit une augmentation importante de leur dépense soit une diminution de leurs revenus habituels. Ce risque est individuel mais aussi social parce qu'ils sont pris en charge par la protection sociale, par la collectivité, la société. Les risques pris en compte par la sécurité sociale : Maladie ( CPAM),Famille/accident de travail (CAF),Vieillesse (CNAV),Risque chômage ( seulement en 58 car après la guerre le problème du chômage ne se posait pas ) En France, la protection sociale est liée au rôle premier joué par l’Etat Providence, son but étant d'améliorer les conditions de vie de la population Selon Esping Andersen distingue trois modèles d'État Providence. La sécurité sociale est financée par les cotisations sociales, qui sont salariales et patronales. A ça on ajoute aussi les impôts, la CSG, impôts que tout le monde paye.Les prestations universelles sont les allocations familiales. Certaines personnes ne touchent pas les prestations sociales car elles sont tout de même liées au risque. La sécurité sociale est le pilier de la providence Française. Les dépenses sont plus importantes que les recettes, ce qui crée le trou de la Sécurité sociale, elle est en déficit constant .C’est l’assurance vieillesse et la maladie qui coûtent le plus cher, l’espérance de vie augmente en moyenne de trois mois chaque année .La maladie coûte cher et est en déficit car la santé est associée à des besoins sociaux . Le risque de chômage pour les professions intermédiaires était de 5% en 2016 et pour les ouvriers 13% en 2017. Environ 10% des personnes qui ont le niveau bac sont au chômage. Plus on est diplômés, moins on est touchés par le risqu e chômage. II- Des perceptions différentes des risques D’abord, il y a un risque qui découle du progrès technique. La production de richesse est toujours associée à la production de risques. Ulrich Beck «La société du risque».La science produit des effets inattendus. A. Giddens «Les Conséquences de la modernité» dit que les risques sont liés à la modernité économique. Ce risque est associé à la notion d’information faussée. Puis les risques involontaires:c e risque est un accident non-maîtrisé (ex: crash d’avion). Les individus ont tendance à s’habituer aux risques anciens, et aux risques . L’individu va intégrer le risque, le domestiquer.Selon la place que les individus occupent dans la société, la perception du risque est très différente, surtout du risque...»

1.00€

You cannot copy content of this page