Rechercher dans 224175 documents

Égalisation des conditions et démocratie chez Tocqueville

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Égalisation des conditions et démocratie - Tocqueville. Ce document contient 1301 mots soit 3 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format PDF sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en: Histoire-géographie.


Tocqueville fustige dans une formule restée célèbre: «ils se consolent d'être en tutelle, en songeant qu'ils ont eux-mêmes choisi leurs tuteurs». Cette situation conduit à une série de dérives telles que le prima de la «petite société» sur la «grande société», le recul de l'esprit critique et la montée du conformisme. Tocqueville souligne le caractère pernicieux de cette évolution dans la mesure où cette nouvelle forme de despotisme est moins visible et plus efficace que celle reposant sur la force. Le despotisme tutélaire qui se met en place au nom de la protection et finalement en réponse aux attentes de la population instaure ce que Tocqueville appelle une tyrannie douce.

Extrait texte du document: « Égali_sation des conditions et démocratie Document 1 Il y a un passage très périlleux dans la vie des peuples démocratiques. Lorsque le goût des jouis­ sances matérielles se développe chez un de ces peuples plus rapidement que les lumières et que les habitudes de la liberté, il vient un moment où les hommes sont emportés et comme hors d'eux­ mêmes, à la vue de ces biens nouveaux qu'ils sont prêts à saisir. Il n'est pas besoin d'arracher à de t els citoyens les droits qu'ils possèdent; ils les laissent volontiers échapper d'eux-mêmes. :rexercice de leurs devoirs politiques leur paraît un contretemps fâcheux qui les distrait de leur industrie. S'agit-il de choisir leurs représentants, de prêter main-forte à l'autorité, de traiter en commun la chose commune, le temps leur manque. Pour mieux veiller à ce qu'ils nomment leurs affaires, ils négligent la principale qui est de rester maîtres d'eux-mêmes. [ ... ] La peu r de l'anarchie les tient sans cesse en suspens et toujours prêts à se jeter hors de la liberté au premier désordre. Je conviendrai sans peine que la paix publique est un grand bien; mais je ne veux pas oublier cependant que c'est à travers le bon ordre que tous les peuples sont arrivés à la tyrannie. Il ne s'ensuit pas assurément que les peuples doivent mépriser la paix publique; majs il ne faut pas qu'elle leur suffise. Source: Alexis De Tocqueville, De la démocratie en Amérique, Robert Laffont, 1999 (Première édition 1840). Document 2 Le 21 avril 2002, au premier tour del' élection présidentielle, l'abstention s'est élevée à 28,4 % près de sept points au-dessus de son niveau de 1995. Le second tour a connu une mobilisation plus importante des électeurs (20,3 % d'abstentionnistes) mais cette> a été sans lendemain. Aux législatives suivantes l'abstention (35,6 %) a atteint un nouveau record. Quelle que soit la nature des consultations, l'abstentionnisme électoral a connu une progression qui a révélé l'ampleur de la crise de la représentation politique. Parce qu'elle renvoie moins que par le passé à l'inégalité de distribution du capital scolaire et à la différenciation des status sociaux (le chômage demeurant cependant un facteur de retrait), parce que les citoyens sé�:5Rfaa:a les consultations en fonction de leurs enjeux, l'abstention, intermittente, peut être lue comme un choix politique parmi d'autres. Source: Henri Rey, Sylvian Brouard, L.:état de la France, édition 2005-2006, La Découverte....»

1.00€

How to whitelist website on AdBlocker?