Rechercher dans 382888 documents

Dissertation de philosophie - Faut-il rechercher le bonheur ?

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Dissertation de philosophie - Faut-il rechercher le bonheur ? Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Philosophie.

Extrait texte du document: «Faut-il rechercher le bonheur ? Le bonheur est un sentiment inexplicable. Il n’est pas visible mais seulement ressenti par une ou plusieurs personnes dans une situation. Pour le philosophe Aristote, le bonheur est un sentiment positif ressenti après un évènement. En général, les humains ne réalisent le bonheur que quand il n’est plus présent. Ils ont donc tendance à essayer de retrouver ce sentiment. Ainsi, nous pouvons définir le terme « bonheur » qui vient du latin augurium, qui signifie « de bonne augure », qui veut dire avoir de la chance. On peut donc faire un parallèle entre la chance et le bonheur. Or la chance est quelque chose qui n’est pas choisie et qui arrive promptement. Quant au terme « rechercher » il signifie la volonté de trouver ou retrouver quelque chose que l’on a ou avait. Nous pouvons alors se demander s’il est nécessaire de chercher le bonheur ou si nous devons attendre de le recevoir ? Pour répondre à cette question, nous allons tout d’abord établir que le bonheur est une obligation universelle pour l’humain. Dans un second temps, nous démontrerons que le bonheur est un produit de la chance où la perfection est impossible. Enfin nous montrerons que chaque source de bonheur est subjective en fonction du receveur. Tout d’abord, il faut avoir conscience que chaque personne a des sentiments différents. Le bonheur fait partie de l’un d’eux. Sans exception comme le dit le philosophe Pascal dans les Pensées : « Tous les Hommes recherchent d’être heureux jusqu’à ceux qui vont à se pendre ». Dans cette citation de Pascal, il montre que consciemment ou inconsciemment tous les êtres humains recherchent une source de bonheur. Cela peut être consciemment en regardant un film apprécié. Mais aussi, inconsciemment, en allant se promener dans un endroit inconnu. La découverte de l’endroit procurera à la personne un sentiment de renouveau et d’évasion qui peut lui procurer du bonheur. Pourtant cette personne ne se sera pas explicitement dit que ce moment allait lui procurer du bonheur. Or, si une personne ne fait rien pour se rendre heureux, sa vie n’aura pas de sens. Par ce fait, le bonheur se rend impératif aux humains. Il devient donc obligatoire de trouver une source de joie qui va par la suite lui permettre de trouver le bonheur. Car la joie renvoie à l’idée d’un bonheur actif. Ce qui signifie que c’est un bonheur procuré par une action. Cela démontre que ce n’est pas en restant assis à ne rien faire que la joie viendra. Il faut pratiquer une activité qui rendra la vie plus agréable, et par ce biais attirera le bonheur. De cette façon, le bonheur est donc recherché par le protagoniste. Il va essayer par tous les moyens de rechercher une activité qui lui procurera cette joie. Le philosophe Ethique dans sa lettre à Nicomaque dit : « Le bonheur est quelque chose de parfait qui se suffit à lui-même ; et il est la fin d’une action ». Cela montre bien que c’est en agissant que cette perfection arrive. Il est obligatoire d’agir pour obtenir satisfaction. Le bonheur est désigné comme parfait donc lui-même sait quoi faire, où aller et qui pointer. Malgré cela, nous pouvons assurer que c’est une nécessité pour tout le monde. Ce sentiment se rend obligatoire dans la vie de chacun. C’est donc pour cette raison que...»

1.00€

You cannot copy content of this page