Rechercher dans 220105 documents

CULTURE ET SOCIALISATION

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CULTURE ET SOCIALISATION. Ce document contient 1801 mots soit 4 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format PDF sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Sociologie.

« Qu'est-ce que la socialisation ?
LA SOCIALISATION, UN PROCESSUS CONTINU D'APPRENTISSAGE DES RÈGLES SOCIALES
Dans l'intégration de l'individu à une culture, la socialisation tient une place centrale. La socialisation est le processus par lequel les individus apprennent et intériorisent les façons d'agir et de penser des groupes sociaux auxquels ils appartiennent. La socialisation se réalise principalement au cours de l'enfance (socialisation: primaire), mais elle se poursuit au delà (socialisation secondaire). Ainsi, lors de son entrée dans la vie professionnelle, lejeune adulte doit intégrer les façons de faire en usage dans l'entreprise où il a trouvé un emploi. Les sociologues soulignent l'importance de la socialisation primaire effectuée dans le cadre familial. En effet, les exemples d'enfants sauvages abandonnés dès le plus jeune âge et ayant survécu auprès d'animaux montrent bien qu'en l'absence de socialisation primaire, l'individu aura le plus grand mal à s'adapter et à vivre en société car il ne possède pas les codes culturels adéquats (comportements, langage, capacités intellectuelles, sens moral...).
Il est aisé de montrer l'influence du contexte social sur l'apprentissage des règles sociales. Ainsi lorsque l'enfant acquiert dans les toutes premières années de sa vie le langage qui lui permettra de communiquer avec les. autres membres de la société, il le fait en intériorisant le langage des personnes qui l'entourent.L'acquisition de la langue française suppose un environnement dans lequel les individus parlent français. Bien plus, l'acquisition du langage est marqué par le milieu social dans lequel vit l'enfant. Ainsi dès l'âge de deux ans, les enfants de milieux sociaux culturellement favorisés ont en moyenne une meilleure maîtrise du langage que les autres enfants.
L'imitation par l'enfant des façons de faire de ceux qui l'entourent contribue à la transmission des règles et des valeurs d'une génération à l'autre. Ainsi quand dejeunes enfants jouent "au papa et à la maman", ils reproduisent par imitation des rôles, différenciés selon le sexe (maman fait le ménage, papa lit le journal...).Ce processus d'imitation est renforcé par un système de récompenses et de sanctions. Ainsi l'enfant qui respecte les règles de politesse sera récompensé par l'approbation de ses parents.
Les sociologues fonctionnalistes ont mis l'accent sur l'importance sociale de ce processus de socialisation. Une socialisation ...»

Extrait texte du document: « CULTURE ET SOCIALISATION 1 Une culture ou des cultures? Le mot culture est utilisé dans des sens très différents. A l'ar­ rière-plan de ces divergences de signification, ce sont des problè­ mes différents qui sont traités par le sociologue. LA CULTURE COMME RÉSULTAT D'UN PROCESSUS SOCIAb Au sens le plus large, la culture est constituée par tout ce qui n'est pas inné et relève d'un processus social. Ainsi le groupe sanguin est une donnée biologique naturelle mais le langage, les valeurs, les fa­ çons de vivre sont des traits culturels. L'un des apports du sociologue est d'avoir montré que nombre de comportements qui paraissent na­ turels relèvent, pour une part au moins, de la culture. Ainsi, si toutes les sociétés peuvent avoir à faire face à des problèmes similaires (comme le comportement vis à vis des personnes dépendantes, en­ fants ou viei llards), les solutions envisagées et choisies varient d'une société à l'autre. La solution retenue par une société peut être perçue comme inacceptable par une autre (infanticide, maison de retraite). LA CULTURE D'UN SOCIÉTÉ GLOBALE L'approche ethnologique de la culture Les ethnologues ont donné son sens sociologique le plus courant au mot culture. Ils ont été frappés par le fait que les sociétés "primiti­ ves" faisant l'objet de leur étude présentaient des caractères culturels ayant entre eux une forte cohérence globale. E. Tylor, dans Cultures primitives (1871), définit la culture comme "ce tout complexe qui inclut les connaissances, les croyan­ ces, l'art, la morale, le droit, les coutumes et toutes les autres aptitudes SOMMAIRE 1 Une culture ou des cul­ tures? 2 Qu'est-ce que la socia­ lisation? 3 Culture et développe­ ment culture - Ensemble des croyan­ ces, des valeurs et des normes qui orientent la conduite des membres d'une société donnée. - Connaissances acqui­ ses par un individu (sens restreint)....»

1.00€

How to whitelist website on AdBlocker?