Rechercher dans 220108 documents

Anthropologie structurale de Claude Lévi-Strauss: Nos moeurs sont-elles arbitraires?

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Anthropologie structurale de Claude Lévi-Strauss: Nos moeurs sont-elles arbitraires?. Ce document contient 702 mots soit 3 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format PDF sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en: Philosophie.

Extrait texte du document: « 1 1 Nos mœur s ne sont pas arbitraires ' 1 � 4U ·H • Nos mœur s sont des règles instituées �8a la société �[ja assurer son bon foncti onnement. Elles sont l'ex�a>ffG[Y d'une or ganis ation et d'u n ordre �a[Aonds. Les mœur s ne sont �8f gr atu ites mais obéis sent à une logique incons ciente. Nos mœurs ren­ voient à un ordre L es mœurs -qu'i l s'a gisse de manière de se tenir à table, des règles de politesse ou des lois -ne sont pas gratuites et irration nelles, •Il faut ( .•. ) atteindre la struc­ ture incons ciente, sous­ jacente à chaque institu­ tion ou à chaque coutume, pour obtenir un principe d'interprétation valide.» Claude Lévi-Stra uss, An thropologie structurale même si nous ne savons pas exactement pourquoi nous les adoptons. Les mœ urs, à l'instar du langage, sont sous-ten­ dues par une logique inconsciente et recou­ vrent un ordre profond, que l'ethnologue tente de déc ouvrir. Les règles garantis­ sent l'ordre social L évi-Str auss prend comme exemple une règle sociale qui est uni­ vers elle: le tabou de l'in­ ceste. �our lui, cette règle qui interdit les relations sexuelles entre des parents proches n'est pas une simple conven­ tion morale. C'est le pilier d'un vaste réseau d'éc hange et de com­ mu nication qui sert à garantir l'or ganisation et la sur vie du groupe social. Le tabou de l'inceste assure la survie L e tabou de l'inceste oblig e en effet la fe mme à quitter sa famille pour se marier dans une famille étran­ gère. Mais il marque aussi le début d'une série d'é changes. La pratique de la dot, par exemple, est à l'o rigine des rap­ ports économiques. � q ailleurs, elle est aussi un moyen de com­ mu nication entre les di ffér entes familles du groupe, moyen qui assure la cohésion et la perpétuation de la société. Nos mœurs ne sont pas arbitraires mais obéissent à un ordre inconscient. Les règles du mariage, en particuli er, servent à assurer la perpétuation de la société....»

1.00€

How to whitelist website on AdBlocker?