Rechercher dans 220108 documents

Anthropologie

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Anthropologie Ce document contient 10620 mots soit 24 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Divers.

Extrait texte du document: « Partie 1 – Présentation généralePartie 1 – Présentation générale I – Emploi des termes : anthropologie, ethnologie, ethnographie. Les termes «anthropologie» et « ethnologie » constituent une même discipline. Ceci est lié à la naissance de la discipline et ces spécificités. L’anthropologie est la première discipline des sciences sociales qui né au 19 ème s. En 1724, un français, LAFITEAU, demande la création d’une discipline, d’un champ de savoir, « anthropologie et l’ethnologie», dans son ouvrage Mœurs des sauvages américains comparés aux mœurs des premiers temps . A cette époque, la France possédait des colonies, et LAFITEAU a vécu au milieu de population amérindienne, et posera les assise de la naissance de son œuvre, et pose la nécessité de créer un champ de savoir devant se consacrer spécifiquement à l’étude du sociale et du culturelle dans les territoires extra-européens. En 1787 et 1788, Alexandre CHAVANNES, pasteur suisse, auteurs de deux œuvre qui fonde la discipline qui s’appel ou « anthropologie » ou « ethnologie ». L’une de ces œuvres, Anthropologie générale , fait apparaitre pour la première fois le terme « anthropologie ». L’œuvre de LAFITEAU était partie d’observations. CHAVANNE fait la synthèse, de la « pré-anthropologie ». Le problème qui se pose à CHAVANNE est que le terme « anthropologie » existait déjà, et il voulait la distinguer. L’anthropologie était employée dans le champ de la philosophie. CHAVANNE a donc pris soin de distinguer l’anthropologie et l’ethnologie de la philosophie. La philosophie aborde la question de l’homme vivant en société d’un point de vue général, sans intégrer le point de vue social et culturel de l’ensemble des hommes. L’étude des singularités sociales et culturelles de l’homme sera le champ de l’anthropologie, et non l’Homme. Le terme « anthropologie » était aussi employé dans la science de la nature. L’anthropologie biologique-physique est une science de la nature. C’est dans ce double complexe que CHAVANNE crée l’ethnologie et l’anthropologie. CHAVANNE a choisi la racine grec « ethnos » d’une part parce qu’il signifiait population, il serait donc question d’étudier les formes sociales et culturelles des populations ; d’autres part « ethnos » signifiait autrefois Nation, c’est-à-dire des populations non chrétienne, on retrouve cette usage aujourd’hui dans les populations amérindiennes. L’anthropologie est l’étude de forme de structuration sociale et culturelle dans différentes sociétés à travers le monde. Il faut attendre le 20 ème s. pour que l’anthropologie se consacre à l’étude de nos sociétés. De la fin du 18 ème s. jusque dans les années 90, les français utilisaient majoritairement le terme « ethnologie ». Si en France et les pays francophone le terme est « ethnologie », les anglo-saxon, de la fin du 18 ème s. jusqu’à aujourd’hui, ont toujours exclusivement employé le terme « d’anthropologie ». Aujourd’hui, en France et dans les pays francophones, nous employons soit le terme « anthropologie » soit le terme « d’ethnologie ». L’une des raisons est liée au fait que pour l’anthropologie, la communication internationale s’effectuée en anglais. Pour les Etats-Unis dans les années 20, les anthropologues se sont mis à travailler dans leurs sociétés. A l’étude des monde extra-européen avait été associé que les anthropologues travaillaient avec des aspects primitifs, des faits de « traditions », qu’ils pratiqueraient sur une archéologie du sociale et du culturelle. Donc, l’idée était que les anthropologues travaillaient sur de passé. Toutes ces préjugés on suscitait un remoud de la discipline dans les années 60 en France. D’où, l’organisation de colloques pour mettre en avant sur le travail du présent, pour mettre fin aux préjugés. Ce sont donc ces anthropologues qui ont saisi le terme d’anthropologie. Donc entre la fin des années 80, de nombreux livres ont mit en avant l’anthropologie comme l’étude des mondes contemporains. C’est à partir des années 90 que progressivement le terme « anthropologie » fut de plus en plus employé. Que l’on soit en France ou ailleurs, on employé le terme « anthropologie » pour nommer des champs thématiques à l’intérieure de la discipline. Le terme « ethnographie » est la méthode de recherche sur le terrain employée par les anthropologues, et ou, ethnologues. Au 18 ème s., il fut posé comme principe que l’on ne pouvait pas étudier à distance, il fallait donc s’en rapprocher. Nous avons alors le concept « in situ », c’est-à-dire être sur place ; or, ceci ne suffisait pas. Il émerge alors un autre concept, « in vivo », c’est-à-dire une immersion à l’intérieur des situations sociales et...»

1.00€

How to whitelist website on AdBlocker?