Rechercher dans 214851 documents

Occasionnalisme

Doctrine des causes occasionnelles défendue au XVIIe siècle par Malebranche : Dieu est la seule cause véritable et efficace de toutes choses, les causes naturelles ne sont que des causes « occasionnelles ». Cette doctrine s’applique notamment chez l’homme à la relation de l’âme et du corps : si nous voulons par l’âme bouger notre bras, cette cause est occasionnelle, alors que la cause véritable est que Dieu a voulu que nous bougions notre bras dans l’instant même où nous le voulons (cause efficace).

OCCASIONNALISME, OCCASIONNELLE (cause)

Dans la doctrine de Malebranche – de nature théologique -, la cause occasionnelle est la cause naturelle ou cause antécédente observable qui, loin de produire l’effet que l’entendement lui attribue, n’est que l’« occasion », c’est-à-dire la circonstance qui permet à Dieu d’exercer sa propre causalité, seule productrice de l’effet. Cette doctrine s’appelle occasionnalisme.

occasionnalisme, théorie des causes occasionnelles, illustrée par l’occasionnalisme de Malebranche. — Il voyait dans toutes les causes naturelles une « occasion » dans laquelle Dieu, véritable cause de toutes choses, manifestait sa force et sa puissance. En particulier, comme le corps et l’esprit sont des substances hétérogènes qui ne peuvent donc agir l’une sur l’autre, la décision volontaire ne peut être que la cause occasionnelle d’une idée dans l’esprit; c’est Dieu qui est la cause véritable de nos actes. Il en était de même, selon Malebranche, pour les causes naturelles : les mouvements dans le monde ne sont que les « phénomènes » d’une force primitive et spirituelle, qui est l’action de Dieu. Mais il en était aussi de même (la doctrine est psychologiquement très intéressante) dans les rapports entre les « esprits », c’est-à-dire entre les hommes : lorsque je parle, autrui ne peut me comprendre que par une force qui ne vient pas de moi, mais qui agit en lui d’une manière parfaitement autonome; mon discours ne peut être que la cause occasionnelle de sa compréhension. Cette doctrine théologique a inspiré bien des psychologues et des philosophes modernes. Le meilleur exposé, succinct, de la théorie malebranchiste des causes occasionnelles est de Joseph Moreau, dans la Préface à la Correspondance avec Dortous de Mairan.

How to whitelist website on AdBlocker?