Rechercher dans 215169 documents

L'Etat (synthèse)

1. UNE DÉFINITION DE L’ETAT

Le terme d’Etat, écrit Bertrand de Jouvenel, comporte deux sens différents :
• « Il désigne d’abord une société organisée ayant un gouvernement autonome, et, en ce sens, nous sommes tous membres de l’Etat, l’Etat c’est nous. «
• « Mais il dénote, d’autre part, l’appareil qui gouverne cette société. En ce sens, les membres de l’Etat, ce sont ceux qui participent au Pouvoir, l’Etat c’est eux « (Du pouvoir, 1955).

2. L’ETAT SANCTIFIE

L’Etat, écrit Hegel (1770/1831), est « le rationnel en soi et pour soi «, « le divin sur la terre «, et il a, à ce titre, « un droit souverain vis-à-vis des individus « (Principes de la philosophie du droit, §§ 257 et 258, 1821).

Loin que l’Etat soit la réunion de libertés qui lui seraient préexistantes, « tout ce que l’homme est, il le doit à l’Etat «. (Leçons sur la philosophie de l’histoire, 1822) : l’Etat est la réalité en acte de la liberté concrète.
• La guerre n’est pas le mal absolu : c’est plutôt, selon Hegel, « l’état dans lequel on prend au sérieux la vanité des biens et des choses temporelles « en faisant preuve de sacrifice envers « le but absolu et véritable la souveraineté de l’Etat « (Ibid., §§ 324 et 328).

3. L’ANARCHISME CONTRE L’ETAT

L’anarchisme de Bakounine (1814/1876) fait le procès de l’Etat en tant que tel : « Etat veut dire domination, et toute domination suppose l’assujettissement des masses et par conséquent leur exploitation au profit d’une minorité gouvernementale quelconque « (Lettre à la rédaction de « La Liberté «, 5 octobre 1872).
• L’Etat, c’est l’« autel de la religion politique «, où sont immolés individus et associations locales (Dieu et l’Etat, 1870).

4. L’ETAT COMME VIOLENCE LÉGALE

L’Etat comme instrument de domination d’une classe sociale.Selon les marxistes, l’Etat est « l’Etat de la classe la plus puissante, de celle qui domine au point de vue économique et qui, grâce à lui, devient aussi classe politiquement dominante « (F. Engels, L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’Etat, 1884). L’Etat serait donc à la fois le produit et la manifestation des antagonismes de classes.

L’Etat comme monopole de la violence légitime.
Le propre de notre époque, selon Max Weber, résiderait en ce qu’elle a concentré dans l’Etat la source unique du « droit « à la violence. « Il faut concevoir l’Etat contemporain comme une communauté humaine qui, dans les limites d’un territoire déterminé (…) revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence légitime « (Le Savant et le politique, 1921).

LISEZ

Hegel, Principes de la philosophie du droit ; partie Ill, 3e section : L’Etat, Gallimard Coll. « Idées «, n° 28.
Bakounine, Dieu et l’Etat (extraits) ; in Huisman et Salem, Les Philosophes et la liberté, Ed. B. Huisman.

How to whitelist website on AdBlocker?