Rechercher dans 215653 documents

LA JUSTICE SE RÉDUIT-ELLE AUX LOIS?

LA JUSTICE SE RÉDUIT-ELLE AUX LOIS?

La vraie justice ne saurait être enfermée dans les lois

La justice définie par les lois a quelque chose d’impur et l’on peut se demander, avec Kant, si celui qui agit conformément à la légalité, par peur du châtiment ou par simple souci d’être en paix avec autrui, est vraiment juste. La morale évangélique considère que la poursuite unilatérale de la justice n’est que pharisaïsme lorsqu’elle ne s’accompagne pas de la pureté du coeur et de l’amour. La loi doit être relativisée et doit respecter la personne qui ne saurait être enfermée dans aucune relation juridique. Summum jus summum injuria : le droit sacralisé est injuste. D’autant qu’on sait que l’idéal de justice ne sera jamais pleinement réalisé par la légalité. Comme le souligne Platon dans Le Politique, aucune loi ne sera un jour « capable d’embrasser avec exactitude ce qui, pour tous à la fois, est le meilleur et le plus juste et de prescrire à tous ce qui vaut le mieux ».

La vraie justice ne peut s’accomplir que dans l’amour

Le rôle premier des lois est d’établir entre les hommes des rapports qui impliquent extériorité et distance, mais aussi respect. De tels rapports sont encore impersonnels mais ils facilitent et préparent les rapports de personnes. La réconciliation de l’humanité avec elle-même est le but ultime, jamais parfaitement atteint, toujours visé. Une telle fin exige que la loi porte en elle-même le pressentiment d’un au-delà d’elle-même. La vraie justice ne peut s’accomplir que dans le respect mutuel et l’amour.

How to whitelist website on AdBlocker?