Rechercher dans 214549 documents

Est juste le droit qui donne à chacun le maximum de liberté

Est juste le droit qui donne à chacun le maximum de liberté

Réaliser pratiquement l’idée du droit, c’est éliminer toute violence au sein des sociétés humaines. Ce qui ne signifie pas que tous les moyens sont bons ou que toute détermination positive du droit soit moralement permise, voire prescrite. Kant énonce, en ce sens, un critère, valable avant toute expérience et universellement : n’est légitime qu’un droit qui donne à chacun le maximum de liberté compatible avec la liberté de tous les autres. Ce qui signifie que toutes les actions qui concordent avec les conditions universelles de compatibilité sont juridiquement licites. Et puisque tout acte compatible avec la liberté d’autrui est autorisé, le principe de tous les droits de l’homme se nomme « liberté égale ». Cette idée du droit a été jugée irréaliste, mais elle a pourtant une valeur morale exemplaire et peut être historiquement efficace si les hommes se font un devoir de la réaliser. Lorsqu’on affirme que l’homme est, par nature, doué de raison, cela ne signifie pas que l’homme est d’emblée raisonnable ni que sa nature d’être raisonnable doive se réaliser nécessairement. On peut considérer l’homme comme un être indéterminé quant à son avenir. Dès lors l’idée que la véritable destination de l’homme est la raison et la liberté dans une société civile où le « droit positif » n’aura plus lieu d’être car l’idée du droit aura été réalisée, n’en prend que plus de force. Cette idée vient signifier à l’homme son devoir-être en tant que projet de rationalité à réaliser.

How to whitelist website on AdBlocker?