Rechercher dans 212480 documents

DU BON USAGE DE LA CITATION EN PHILOSOPHIE

Soulignez les titres des œuvres que vous citez et pensez à les citer avec exactitude.

Écrivez par exemple :

« S. Freud, dans L’Interprétation des rêves »… et non pas «S. Freud, dans L’Analyse des rêves…» ;

Apprenez à faire un bon usage des citations. La citation doit être exacte et attribuée à son auteur. Sachez toutefois que la citation n’est pas une obligation, et qu’il vaut beaucoup mieux ne pas citer que citer de manière fautive ou à mauvais escient. S’il s agit d’étaler sa culture ou d’orner sa copie, cela peut même irriter fortement le correcteur qui ne veut pas être payé de mots. La citation doit être utilisée avec parcimonie et habileté. Elle doit être expressément motivée et explicitée.

En aucun cas, elle ne doit se substituer à l’analyse.

Enfin, du point de vue formel, la citation est en français un exercice aussi périlleux que de procéder à un dépassement sur une route départementale ! (Cf. sur ce point votre grammaire habituelle.)

DU BON USAGE DE L’EXEMPLE

Le premier point important à retenir est qu’il ne faut pas donner à l’exemple une quelconque valeur démonstrative. Il doit être le point de départ d’une analyse et en aucun cas servir d’argument pour prouver une opinion ou pour démontrer la vérité d’une thèse. En revanche, un exemple bien choisi peut servir à infirmer la validité d’une théorie ou aider à sa formulation.

Dans cette perspective, il est absolument nécessaire de ne pas multiplier inutilement les exemples. Un exemple, bien choisi et bien analysé, vaut mieux qu’une énumération d’exemples qui viserait à emporter la conviction par un effet d’accumulation. Si l’exemple est bien choisi, il doit suffire à illustrer ou à étayer votre propos.

1

QUI A DIT ? (3)

QCM

1 / 20

'Nul n'est méchant volontairement.'

2 / 20

'L'homme porte en lui-même la justification principale de la propriété.'

3 / 20

'Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.'

4 / 20

'Il n'est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde à une égratignure de mon doigt.'

5 / 20

'Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie.'

6 / 20

'Ils conçoivent l'homme comme un empire dans un empire.'

7 / 20

'Toute conscience est conscience de quelque chose.'

8 / 20

'L'homme est un animal politique.'

9 / 20

'Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, ce qui importe, c'est de le transformer.'

10 / 20

'Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun s'unissant à tous n'obéisse pourtant qu'à lui-même et reste aussi libre qu'auparavant.'

11 / 20

'L'homme est condamné à être libre.'

12 / 20

'Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination, fondé uniquement sur des principes empiriques.'

13 / 20

'Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.'

14 / 20

'Nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais.'

15 / 20

'Ne cherche pas à faire que ce qui arrive, arrive comme tu le désires; veuille, au contraire, ce qui arrive comme il arrive. Alors tu jouiras de la paix intérieure.'

16 / 20

'Aussi est-il nécessaire au prince qui se veut conserver qu'il apprenne à pouvoir n'être pas bon.'

17 / 20

'Tant que les philosophes ne seront pas rois dans les cités, ou que ceux qu'on appelle aujourd'hui rois et souverains ne seront pas vraiment et sérieusement philosophes [...] il n'y aura de cesse [...] aux maux des cités, ni, ce me semble, à ceux du genre humain.'

18 / 20

'Ce passage de l'état de nature à l'état civil produit dans l'homme un changement très remarquable, en substituant dans sa conduite la justice à l'instinct.'

19 / 20

'Il apparaît clairement par là qu'aussi longtemps que les hommes vivent sans un pouvoir commun qui les tient en respect, ils sont dans cette condition qui se nomme guerre, et cette guerre est la guerre de chacun contre chacun.'

20 / 20

'La religion est l'opium du peuple.'

Entrez votre nom ou pseudo:

  • Pos.
    Nom
    Score
    Durée
  • 1.
    devoirdp
    35 %
    27s

1

QUI A DIT ? (2)

QCM

Entrez votre nom ou pseudo:

1 / 10

'Qu'est-ce donc que le temps ? Quand personne ne me le demande, je le sais; dès qu'il s'agit de l'expliquer, je ne le sais plus.'

2 / 10

'La mort n'est rien pour nous.'

3 / 10

'Une tentative philosophique pour traiter l'histoire universelle en fonction du plan de la nature, qui vise à une unification politique totale dans l'espèce humaine, doit être envisagée comme possible.'

4 / 10

'L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes.'

5 / 10

'Le premier langage de l'homme, le langage le plus universel, le plus énergique, et le seul dont il eût besoin, avant qu'il fallût persuader des hommes assemblés, est le cri de la nature.'

6 / 10

'Nous nous mouvons parmi des généralités et des symboles.'

7 / 10

'En revenant sur un passé d'erreurs, on trouve la vérité en un véritable repentir intellectuel.'

8 / 10

'Un système faisant partie de la science empirique doit pouvoir être réfuté par l'expérience.'

9 / 10

'L'art occupe le milieu entre le sensible pur et la pensée pure.'

10 / 10

'La religion [...] est la relation de l'homme à lui-même ou plus exactement à son essence, mais à son essence comme à un autre être.'

  • Pos.
    Nom
    Score
    Durée
  • 1.
    devoirdp
    20 %
    13s

2

QUI A DIT ? (1)

QCM

1 / 10

'Mais les vrais philosophes, demanda-t-il, qui sont-ils selon toi ? Ceux qui aiment contempler la vérité, répondis-je.'

2 / 10

'Avoir l'esprit philosophique, c'est être capable de s'étonner des événements habituels et des choses de tous les jours, de se poser comme sujet d'étude ce qu'il y a de plus général et de plus ordinaire...'

3 / 10

'Il n'y a rien qui me soit plus facile à connaître que mon esprit...'

4 / 10

'L'interprétation des rêves est la voie royale qui mène à l'étude de l'inconscient...'

5 / 10

'L'inconscient est une méprise sur le moi, c'est une idolâtrie du corps. On a peur de l'inconscient'

6 / 10

'Rien de grand ne s'est accompli dans le monde sans passion.'

7 / 10

'Toute inclination amoureuse [...] pour éthérée que soient ses allures, prend racine uniquement dans l'instinct sexuel.'

8 / 10

'Le travail constitue la meilleure des polices.'

9 / 10

'C'est seulement par le risque de sa vie que l'on conserve sa liberté.'

10 / 10

'Ma chute originelle, c'est l'existence de l'autre.'

Entrez votre nom ou pseudo:

  • Pos.
    Nom
    Score
    Durée
  • 1.
    devoirdp
    20 %
    14.5s

1 comment on DU BON USAGE DE LA CITATION EN PHILOSOPHIE

  1. Doit-on toujours faire des citations dans une dissertation? En principe non. Vous n’êtes même pas en toute rigueur obligé de faire référence à des auteurs (bien que cela aide beaucoup la réflexion, ce n’est qu’une aide).
    Néanmoins, bien que non nécessaires, les citations sont utiles à condition :
    – qu’elles ne soient pas trop longues (pas plus d’une phrase);
    – qu’elles illustrent le propos que vous tenez ;
    – qu’elles soient commentées, soit au moment où elles sont introduites, soit après.

    Il faut insister sur les deux derniers points. Citer n’est pas prouver: le fait que Descartes ait dit « je pense donc je suis» ou que Alain ait dit« l’inconscient c’est le corps» ne prouve rien en faveur de ces affirmations. Mais cela peut vous aider à expliciter un moment de votre argumentation.

Comments are closed.

How to whitelist website on AdBlocker?