Rechercher dans 217904 documents

Culture littéraire : 12

0

Culture littéraire : 12

1 / 10

Cousin du tyran Alexandre de Médicis, Lorenzo envisage de le tuer. D'après cet extrait de la pièce Lorenzaccio (1834) de Musset, quelle est sa motivation ?
LORENZO
Tu me demandes pourquoi je tue Alexandre ? Veux-tu donc que je m'empoisonne, ou que je saute dans l'Arno ? veux-tu donc que je sois un spectre, et qu'en frappant sur ce squelette, (Il frappe sa poitrine.) il n'en sorte aucun son? Si je suis l'ombre de moi-même, veux-tu donc que je m'arrache le seul fil qui rattache aujourd'hui mon coeur à quelques fibres de mon coeur d'autrefois ? Songes-tu que ce meurtre, c'est tout ce qui me reste de ma vertu ? Songes-tu que je glisse depuis deux ans sur un mur taillé à pic, et que ce meurtre est le seul brin d'herbe où j'aie pu cramponner mes ongles ? Crois-tu donc que je n'aie plus d'orgueil, parce que je n'ai plus de honte ? et veux-tu que je laisse mourir en silence l'énigme de ma vie? Oui, cela est certain, si je pouvais revenir à la vertu, si mon apprentissage du vice pouvait s'évanouir, j'épargnerais peut-être ce conducteur de boeufs. Mais j'aime le vin, le jeu et les filles ; comprends-tu cela ? Si tu honores en moi quelque chose, toi qui me parles, c'est mon meurtre que tu honores, peut-être justement parce que tu ne le ferais pas. Voilà assez longtemps, vois-tu, que les républicains me couvrent de boue et d'infamie ; voilà assez longtemps que les oreilles me tintent, et que l'exécration des hommes empoisonne le pain que je mâche ; j'en ai assez d'entendre brailler en plein vent le bavardage humain ; il faut que le monde sache un peu qui je suis et qui il est. Dieu merci ! c'est peut-être demain que je tue Alexandre ; dans deux jours j'aurai fini. Ceux qui tournent autour de moi avec des yeux louches, comme autour d'une curiosité monstrueuse apportée d'Amérique, pourront satisfaire leur gosier et vider leur sac à paroles. Que les hommes me comprennent ou non, qu'ils agissent ou n'agissent pas, j'aurai dit tout ce que j'ai à dire. [...]

2 / 10

Quel est le sujet principal des peintres de l'école de Barbizon?

3 / 10

En quoi consiste la théorie du « roman expérimental » d'Émile Zola exprimée dans le texte ci-dessous ?
Eh bien ! en revenant au roman, nous voyons également que le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur. L'observateur chez lui donne les faits tels qu'il les a observés, pose le point de départ, établit le terrain solide sur lequel vont marcher les personnages et se développer les phénomènes. Puis, l'expérimentateur paraît et institue l'expérience, je veux dire fait mouvoir les personnages dans une histoire particulière, pour y montrer que la succession des faits y sera telle que l'exige le déterminisme des phénomènes mis à l'étude. C'est presque toujours ici une expérience « pour voir », comme l'appelle Claude Bernard. Le romancier part à la recherche d'une vérité. [...] En somme, toute l'opération consiste à prendre des faits dans la nature, puis à étudier le mécanisme des faits, en agissant sur eux par les modifications des circonstances et des milieux, sans jamais s'écarter des lois de la nature. Au bout, il y a la connaissance de l'homme, la connaissance scientifique, dans son action individuelle et sociale.
Émile Zola, Le Roman expérimental, 1880.

4 / 10

Quel est le thème récurrent des romans d'Émile Zola ?

5 / 10

Dans cette première strophe de « Correspondances », qu'établit le poète ?
La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857.

6 / 10

Quelle est, dans cet extrait du poème « Parfum exotique » de Bau­delaire, la vision de la femme aimée ?
Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone ; [...]
Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine [...]
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857.

7 / 10

De quoi la chevelure de la femme est-elle métaphoriquement rapprochée dans cette première strophe du poème de Mallarmé, « La Chevelure vol d'une flamme à l'extrême... » ?
La chevelure vol d'une flamme à l'extrême
Occident de désirs pour la tout éployer
Se pose (je dirais mourir un diadème)
Vers le front couronné son ancien foyer
Stéphane Mallarmé, 1887.

8 / 10

Parmi ces poèmes symbolistes, lequel a été écrit par Paul Verlaine?

9 / 10

Quel est le thème de ce poème de Jules Laforgue?
J'aurai passé ma vie le long des quais
À faillir m'embarquer
Dans de bien funestes histoires,
Tout cela pour l'amour
De mon coeur fou de la gloire d'amour,
Oh, qu'ils sont pittoresques les trains manqués !...
Oh, qu'ils sont « À bientôt ! à bientôt !
Les bateaux
Du bout de la jetée !...
De la jetée bien charpentée
Contre la mer,
Comme ma chair
Contre l'amour.
Jules Laforgue, Derniers vers, 1890.

10 / 10

Quel écrivain a-t-on qualifié de « pape du surréalisme » ?

Liens utiles

How to whitelist website on AdBlocker?