Rechercher dans 214394 documents

COSMOPOLITISME

Du grec kosmopolitès, « citoyen du monde ».


Doctrine de ceux qui se déclarent « citoyens du monde », plutôt que de revendiquer leur appartenance à telle ou telle nation.
• Le cosmopolitisme stoïcien est étroitement lié à la théorie de la sympathie universelle : de même que toutes les choses sont « entrelacées » les unes avec les autres pour concourir à l’harmonie de la nature, les hommes sont tous frères, par leur participation commune à la raison divine.

 

COSMOPOLITISME (gr. cosmopolitès)

Les cyniques, à l’instar de Socrate qui se déclarait « citoyen du monde », élaborent les premiers une doctrine qui ne reconnaît d’autres valeurs qu’universelles, et refusent de se soumettre à l’arbitraire des conventions sociales. Le cosmopolitisme consiste, en général, à affirmer l’unité du genre humain par-delà les différences culturelles.

COSMOPOLITISME. n. m. (du grec kosmos, « univers » et politês, « citoyen »).
1° Disposition d’esprit qui consiste à s’ouvrir à toutes les nations et civilisations, et à leurs influences culturelles. Littéralement : attitude de celui qui se sent «citoyen de l’univers». Le cosmopolitisme a caractérisé, en France, le siècle des Lumières.


2° Caractère d’un lieu qui accueille toutes sortes d’étrangers ou d’influences étrangères. Le cosmopolitisme de New-York. Une cité, un art cosmopolite.

How to whitelist website on AdBlocker?