Rechercher dans 204408 documents

COSMOPOLITISME

COSMOPOLITISME (gr. cosmopolitès)

Les cyniques, à l’instar de Socrate qui se déclarait « citoyen du monde », élaborent les premiers une doctrine qui ne reconnaît d’autres valeurs qu’universelles, et refusent de se soumettre à l’arbitraire des conventions sociales. Le cosmopolitisme consiste, en général, à affirmer l’unité du genre humain par-delà les différences culturelles.

COSMOPOLITISME. n. m. (du grec kosmos, « univers » et politês, « citoyen »).
1° Disposition d’esprit qui consiste à s’ouvrir à toutes les nations et civilisations, et à leurs influences culturelles. Littéralement : attitude de celui qui se sent «citoyen de l’univers». Le cosmopolitisme a caractérisé, en France, le siècle des Lumières.
2° Caractère d’un lieu qui accueille toutes sortes d’étrangers ou d’influences étrangères. Le cosmopolitisme de New-York. Une cité, un art cosmopolite.