Rechercher dans 215777 documents

CONCRET

CONCRET (lat. concretus, compact)

Gén. Se dit d’un objet tel qu’il est donné par l’expérience interne (par ex., l’émotion) ou externe (par ex., la sensation). Un objet singulier, individuel est toujours concret.
Log. Un terme concret désigne un objet réel (monsieur X) par opposition à un terme abstrait (l’espèce humaine, l’homme).

Au sens courant, désigne l’existence telle qu’elle est directement vécue. Au sens philosophique, se dit de cas d’expérience précis qui illustrent une idée générale (le choléra en Italie en rapport à l’idée de maladie.


CONCRET. adj. Sensible, bien réel, palpable, tangible, matériel, positif, pratique. Des objets concrets. L’expérience concrète. Il faudrait concrétiser votre pensée par des exemples. Le mot concret s’emploie souvent en relation (de complémentarité ou d’opposition) avec le mot abstrait. C’est précisément à partir du « concret » que l’abstraction s’opère, et que se développe une pensée abstraite.

Voir: Abstraction, Concept.

CONCRET

La notion s’applique à ce qui est donné dans l’expérience soit externe (par exemple un fait physique, un objet donné par le truchement des sens), soit interne (un phénomène mental comme un rêve ou une émotion). Par extension, est qualifiée de concrète toute circonstance vécue dans sa dimension sociale et historique, par chaque homme en situation.
De toute manière le concret est, classiquement, singulier et individuel ; il s’oppose alors à l’abstrait, qui est de l’ordre de la relation et du général. Il apparaît cependant que cette opposition peut être contestée : toute connaissance par concept (scientifique en particulier, mais peut-être d’abord philosophique) suppose que l’abstrait et le concret « coïncident » ou que l’abstrait soit bien « dans » le concret, d’une manière ou d’une autre. C’est pourquoi une pensée dialectique ne peut qu’approuver Hegel lorsqu’il affirme que « le concept est ce qui est absolument concret ».

How to whitelist website on AdBlocker?