Rechercher dans 215811 documents

chinoise (philosophie)

chinoise (philosophie). C’est Confucius qui, le premier (551-479 av. J.-C.), a donné à la religion traditionnelle de la Chine une formulation philosophique. Il en a systématisé les principes, en a dégagé une morale de l’effort, dont l’idéal est celui de l’homme supérieur, le kiun-tseu. Par la suite, la philosophie chinoise est restée une réflexion sur la tradition sociale et religieuse. On distingue le confucianisme, dont les deux plus grands représentants furent Mong-tseu (philosophe optimiste) et Siun-tseu (philosophe pessimiste), et l’école de Mo-ti (500-416 av. J.-C.), dont l’humanisme est beaucoup moins riche. Le taoïsme rassemble presque toutes les écoles du Moyen Age : c’était un mélange de mysticisme, de ritualisme et de morale confucianiste. Les logiciens chinois se regroupent sous la bannière de |’« école des noms », et les philosophies sociales sous celle de l’« école des lois ». La philosophie chinoise s’est présentée jusqu’à présent comme un humanisme assez profond et conservateur, où le souci de l’ordre et du calme a prévalu sur les valeurs de la création.

How to whitelist website on AdBlocker?