Rechercher dans 214971 documents

Argument explicite/implicite

Un argument est dit explicite lorsqu’il est formellement exprimé dans l’énoncé (ex. 1). Par opposition, un argument est dit implicite lorsqu’il est indirectement impliqué par l’énoncé (ex. 2). L’un et l’autre supposent une double définition de la langue : l’argument explicite s’inscrit dans le cadre de la langue comme instrument de communication, l’argument implicite comme instrument de dissimulation. Ainsi un argument explicite peut-il dégager un argument implicite, le second étant secrètement inclus dans le premier. L’argument implicite se signale généralement à l’attention du lecteur par un terme grammatical qui dégage un présupposé (ex. 2), c’est-à-dire un sous-entendu chargé de sens.
Un énoncé échappe rarement à l’argumentation implicite, laquelle vise à influencer le lecteur à son insu, à lui imposer, par le biais des automatismes de pensée, une opinion ou une idéologie.

Exemples
1. Je dis seulement qu’il y a sur cette terre des fléaux et des victimes et qu’il faut, autant qu’il est possible, refuser d’être avec le fléau. Cela vous paraîtra peut-être un peu simple, et je ne sais si cela est simple, mais je sais que cela est vrai. J’ai entendu tant de raisonnements qui ont failli me tourner la tête, et qui ont tourné suffisamment d’autres têtes pour les faire consentir à l’assassinat, que j’ai compris que tout le malheur des hommes venait de ce qu’ils ne tenaient pas un langage clair. J’ai pris le parti alors de parler et d’agir clairement, pour me mettre sur le bon chemin. Par conséquent, je dis qu’il y a les fléaux et les victimes, et rien de plus. Si, disant cela, je deviens fléau moi-même, du moins, je n’y suis pas consentant. J’essaie d’être un meurtrier innocent. Vous voyez que ce n’est pas une grande ambition. (Albert Camus, la Peste.)
2. Aladin, qui n’était plus retenu par la crainte d’une perte et qui se souciait si peu de sa mère qu’il avait même la hardiesse de la menacer, à la moindre remontrance qu’elle lui faisait, s’abandonna alors à un plein libertinage. Il fréquentait de plus en plus les enfants de son âge et ne cessait de jouer avec eux avec plus de passion qu’auparavant. Il continua ce train de vie jusqu’à l’âge de quinze ans, sans aucune ouverture d’esprit pour quoi que ce soit, et sans faire réflexion à ce qu’il pourrait devenir un jour. Il était dans cette situation, lorsqu’un jour qu’il jouait au milieu d’une place avec une troupe de vagabonds, selon sa coutume, un étranger, qui passait par cette place, s’arrêta à le regarder. (“Les Mille et Une Nuits“, trad. d’Antoine Galland.)

Commentaire
L’argument explicite a une valeur démonstrative et scientifique. Clarté et précision sont attachées à sa forme. À l’inverse, l’argument implicite, par sa clandestinité, introduit dans un texte profondeur et mystère. Il traduit souvent un jugement moral.

How to whitelist website on AdBlocker?