Rechercher dans 214851 documents

ANTÉNOR

ANTÉNOR. Un Dardanien, fils d’Aesyétès et de Cléomestra; dans Ulliade, il figure parmi les Anciens qui siègent avec Priam à la porte Scée, lorsque Hélène leur explique la composition des forces grecques. Quand Héraclès enleva Hésioné, à la suite du premier sac de Troie, Anténor fut envoyé par Priam en Grèce, afin de la ramener; mais l’entreprise échoua. Lorsque Pâris amena Hélène à Troie, après l’avoir enlevée à son mari Ménélas, Anténor était d’avis qu’il fallait la renvoyer. Mais Priam n’écouta que Pâris. De même, lorsque Ulysse et Ménélas vinrent en ambassade pour demander le retour d’Hélène, Anténor et sa femme Théano les reçurent chez eux, les protégeant des fils de Priam qui voulaient les tuer. Pendant la guerre, il demeura partisan d’une politique de conciliation et, selon certains, il continua à donner des conseils aux Grecs, leur suggérant de voler le Palladion et de construire le cheval de bois. Lors du sac de Troie, Ulysse et Ménéias le sauvèrent, ainsi que sa femme, en suspendant à sa porte une peau de léopard, qui montrait que la maison devait être épargnée. Il existe plusieurs versions de ce qu’il advint de lui, après la chute de Troie : soit il partit en Afrique, avec Ménéias, et s’établit à Cyrène, ou bien il conduisit les Enètes, ou Vénètes de Paphlagonie (lesquels avaient perdu leur roi, Pylaeménès à la guerre) de l’Asie Mineure à l’extrémité nord de la mer Adriatique, où ils s’établirent, donnant leur nom à la région, la Vénétie. Là, Anténor fonda la ville de Patavium (l’actuelle Padoue). Avec sa femme Théano, prêtresse d’Athéna, il avait eu plusieurs fils, dont Archélaos et Acamas qui, avec Enée, conduisirent les troupes dardaniennes à la guerre de Troie.

How to whitelist website on AdBlocker?