Rechercher dans 214851 documents

AMPHITRYON

AMPHITRYON. Fils d’Alcée et petit-fils de Persée. Sa mère était une fille de Pélops, Astydamie, ou Lysidicé. Electryon, son oncle, devint roi de l’Argolide, après la mort de Persée. Amphitryon voulait épouser la fille d’Electryon, Alcmène; mais celui-ci s’opposa à ce que le mariage fût consommé tant que lui-même n’aurait pas tiré vengeance des gens de l’île de Taphos, qui avaient volé ses troupeaux et tué ses fils dans un raid. Mais, avant l’expédition, Electryon envoya Amphitryon à Elis pour récupérer les troupeaux que les Taphiens y avaient conduits. De retour avec le bétail, Amphitryon, jetant un bâton à l’une des bêtes, tua accidentellement son beau-père. Sthénélos, le frère d’Electryon, bannit Amphitryon pour meurtre et s’empara du trône de Mycènes. Amphitryon dut s’enfuir avec Alcmène à Thèbes, où Créon le purifia. La mort des frères d’Alcmène n’avait toujours pas été vengée, et cette tâche revenait maintenant à Amphitryon. Alcmène se refusait à lui tant qu’il ne l’aurait pas accomplie. Il demanda l’aide de Créon, que celui-ci lui accorda, à condition qu’Amphitryon débarrassât Thèbes d’un fléau : une renarde, envoyée par Héra, ou Dionysos, qui ravageait la campagne de Teumesse, mangeant un jeune homme tous les mois. Céphale, roi d’Athènes, possédait un chien de chasse, Laelaps, capable d’attraper tout ce qu’on lui désignait comme proie; Amphitryon lui demanda de le lui prêter, lui offrant une part du butin qu’il prendrait aux Taphiens. Cependant, Zeus transforma les deux animaux en pierre, et Créon accorda son aidecontre les Taphiens. Les autres alliés furent Céphale, l’oncle d’Amphitryon, Héléios, Panopée et quelques Locriens. L’armée fit voile sur les îles de Taphos, où le roi Ptérélâs régnait sur les Téléboens. Ce roi avait dans sa chevelure un cheveu d’or, qu’il fallait couper pour qu’il mourût ; et tant qu’il était vivant, sa cité était imprenable. Mais sa fille Comaehto tomba amoureuse d’Amphitryon et coupa le cheveu auquel tenait la vie de son père. Amphitryon, loin d’accepter l’amour de la jeune fille, la mit à mort pour sa traîtrise et donna les îles à ses alliés : Céphallénie à Céphale, et les autres à Héléios. Lorsqu’il revint à Thèbes, Amphitryon fut très étonné de constater qu’Alcmène n’était pas surprise de le voir. Elle affirmait même qu’il était revenu la nuit précédente; de plus, selon elle, ils avaient enfin consommé leur mariage. Amphitryon consulta Tirésias, qui vivait à Thèbes, et le vieux prophète lui révéla que Zeus avait passé la nuit avec Alcmène, ayant pris la forme du héros ; en outre, il avait allongé la nuit de trois fois sa durée, afin d’engendrer un grand héros. Amphitryon accepta l’explication. Plus tard, Alcmène mit au monde des jumeaux. L’un était Héraclès, le fils de Zeus, et l’autre le fils d’Amphitryon, Iphiclès, qui était beaucoup plus chétif que son frère jumeau. Amphitryon resta à Thèbes et eut une fille, Périmédé. Quand Lycos usurpa le trône de Créon, il menaça de tuer toute la famille d’Héraclès, mais ce dernier revint et sauva les siens. Puis le héros devint fou, tuant ses enfants et, selon certains, sa femme Mégara. Il allait aussi tuer Amphitryon, quand Athéna l’en empêcha en l’assommant d’une pierre. Ce fut pour ces crimes qu’Héraclès dut accomplir ses travaux. Amphitryon périt dans une bataille contre le roi Ergnios d’Orchomène et les Minyens. L’auteur comique latin Plaute mit en scène le mariage d’Amphitryon et d’Alcmène.

How to whitelist website on AdBlocker?