Rechercher dans 214366 documents

AMAZONES

AMAZONES. Peuple mythique de femmes-guerrières. Les Grecs expliquaient leur nom — «celles qui n’ont pas de sein» — par le fait que les Amazones enlevaient le sein droit à leurs filles, pour qu’elles puissent manier l’arc. On dit aussi qu’elles ne faisaient pas de pain (maza : orge), car elles ne vivaient que du produit de leur chasse. Originaires soit du Caucase, soit de la Colchide, elles vivaient en Scythie (aujourd’hui le sud de la Russie) ou à Thémiscyra, au nord de l’Asie Mineure. On pense qu’elles descendaient d’Arès, qu’elles vénéraient comme dieu de la guerre, et d’Artémis, la déesse de la virginité et de la force féminine. Elles avaient des enfants en s’unissant à l’occasion à des hommes des tribus voisines, mais tuaient ou asservissaient leur progéniture mâle. Durant la guerre de Troie, elles prirent le parti des Troyens. Selon une tradition, Penthésilée, leur reine, leur apporta son aide après l’enterrement d’Hector. Achille la tua, mais tomba amoureux de la morte.

1 comment on AMAZONES

  1. AMAZONES
    Guerrières montant et combattant à cheval.
    Les Amazones n’apparaissent pas dans les premiers récits grecs, car au temps d’Homère, le cheval n’est pas encore monté. Sans doute les guerrières scythes se situent-elles à l’origine de la légende. Il s’agit d’un peuple de femmes cruelles et vindicatives, excluant la compagnie des hommes.
    Elles passent pour filles de la nymphe Harmonie, qui aimait tant la paix et d’Arès, le dieu de la guerre. Plusieurs héros eurent maille à partir avec elles. Hercule doit dérober la ceinture d’Hippolyte, leur reine qu’il a pourtant réussi à séduire. Elles envahissent la Lycie et Bellérophon doit les repousser. Thésée aussi, après avoir enlevé leur reine, Antiope, a beaucoup de peine à les vaincre.

Comments are closed.

How to whitelist website on AdBlocker?