Rechercher dans 217832 documents

ALTRUISME

  • ALTRUISME
Comte
Comte

Terme créé par A. Comte pour désigner l’amour désintéressé qui incline à chercher le bien d’autrui, la disposition au dévouement (opp. à égoïsme). La morale altruiste consiste à faire de l’intérêt de ses semblables la finalité de ses actes.

Terme créé par Auguste Comte pour désigner l’amour d’autrui par opposition à l’égoïsme.

  • ALTRUISME. n. m. Intérêt pour autrui, désir de se dévouer aux autres. Philosophie morale selon laquelle le bien consiste à servir ses semblables, à vivre pour autrui.

Antonymes : Égoïsme, hédonisme , Individualisme.

 

Liens utiles

1 comment on ALTRUISME

  1. altruisme (terme créé par A. Comte vers 1830), souci désintéressé du bien d’autrui. — Ses éléments sont : l’attachement, la vénération, la bonté. Le problème psychologique est de savoir si l’altruisme est une tendance naturelle, un instinct, ou s’il résulte nécessairement de la réflexion, comme l’abnégation. En fait, l’altruisme (comme l’égoïsme, qui est son contraire) suppose la constitution de la personnalité, la formation de la conscience individuelle. Il n’y a donc pas d’instinct originaire : nous sommes responsables de notre altruisme comme de notre égoïsme. Il est un principe de la conduite morale (opposé à l’hédonisme et, dans une certaine mesure, à l’utilitarisme).

Comments are closed.

How to whitelist website on AdBlocker?