Rechercher dans 214851 documents

ALCMÈNE

ALCMÈNE. Fille d’Electryon et d’Anaxo ; elle fut la femme de son cousin Amphitryon, roi de Tirynthe, et la mère d’Héraclès. Les frères d’Alcmène avaient été tués par les gens de l’île de Taphos, alors qu’ils volaient du bétail. Quand Amphitryon voulut s’unir à elle, elle lui commanda d’assouvir d’abord sa vengeance. Ce dernier récupéra les troupeaux, mais en les rendant à Electryon, il le tua accidentellement. Pour cela, il fut exilé par Sthénélos, le frère d’Electryon. Alcmène l’accompagna à Thèbes, mais, de nouveau, elle se refusa à lui, tant qu’il n’aurait pas puni les Taphiens. Alors, il réunit une armée et partit en guerre. Zeus avait provoqué toutes ces difficultés, car il voulait engendrer un mortel valeureux, qui sauverait les dieux dans la grande bataille à venir, contre les Géants. Il avait choisi Alcmène, la femme la plus belle et la plus sage, pour porter le héros ; elle devait être sa dernière conquête mortelle. La nuit où Amphitryon revint du combat, Zeus vint à elle sous la forme de son mari. Un peu plus tard, quand Amphitryon lui-même arriva, il se rendit compte qu’un phénomène inexplicable avait eu lieu, car Alcmène prétendait avoir passé la nuit avec lui. Le prophète Tirésias leur révéla la vérité, et Amphitryon consomma le mariage. Alcmène fut enceinte des jumeaux Héraclès et Iphi-clés; mais le second seulement était le fils d’Amphitryon. Quand le moment dé la délivrance arriva, Zeus se vanta auprès des dieux qu’un souverain mortel, engendré par lui, était sur le point de naître. Sa femme, Héra, comprit ce qui se passait et ce que la volonté de Zeus allait faire du fils d’Alcmène : le roi de sa terre natale à elle. Aussi envoya-t-elle Ilithye, la déesse des enfantements, s’asseoir sur le seuil de la chambre d’Alcmène, pour empêcher la naissance. îlithye accomplit sa tâche en croisant les doigts, les bras, les jambes et les orteils, empêchant par cet enchantement la délivrance. Alcmène allait expirer quand une de ses servantes sortit en criant que sa maîtresse avait accouché. Ilithye fut tellement stupéfaite qu’elle accourut, déliant ainsi ses membres, ce qui permit aux jumeaux de naître. Selon Ovide, la jeune servante, dont le nom était Galanthis, fut transformée en belette. Après la mort d’Amphitryon, qui avait un jour essayé de faire périr sa femme par le feu, pour la punir de son infidélité (il en avait été empêché par Zeus qui avait envoyé une averse), Alcmène épousa le Crétois Rhadamanthe et vécut en Béotie; on raconte aussi qu’après la mort d’Héraclès, Eurysthée, qui était le roi de Mycènes et de Tirynthe et avait persécuté le héros, la chassa, avec ses petits-enfants, en Attique, où ils trouvèrent refuge à Marathon. Eurysthée attaqua l’Attique, mais fut battu et fait prisonnier, et Alcmène exigea sa mort. Quand elle-même mourut, une grosse pierre fut déposée à sa place dans le cercueil ; puis elle fut transportée par Hermès dans les îles des Bienheureux, où elle épousa Rhadamanthe, devenu un juge des morts.

1 comment on ALCMÈNE

  1. ALCMÈNE
    Épouse d’Amphitryon, très vertueuse.
    Elle est abusée par Zeus qui prend les traits de son mari absent. Plus tard, elle va donner le jour à des jumeaux dont l’un sera Hercule.

Comments are closed.

How to whitelist website on AdBlocker?